dimanche 16 avril 2017

Un Cheeseburger chez Hamler's Burgery

Hello,
Ma petite sœur M. et moi continuons nos péripéties à la recherche du meilleur burger de Paris! Cette fois-ci c'était à elle de dénicher LA fameuse adresse. Elle m'a donc donné rendez-vous un samedi chez Hamler's Burgery.

Situé non loin du boulevard Saint Germain, la devanture de ce petit restaurant donne envie et l'accueil qui nous a été fait ce jour là fut fort sympathique: serveur souriant et chaleureux avec une prise de commande efficace. Une fois la commande prise, nous avons été invitées à nous asseoir à côté du comptoir où il y a des petites tables tout le long et nous avons eu le loisir de suivre la préparation de notre burger :) Vous avez également une petite salle au fond.


La décoration est assez sobre dans le style industriel avec de gros tuyaux métalliques au plafond. Simple mais efficace.

La carte est assez alléchante et donne du choix avec des mélanges assez intéressants.

Pour autant pas aventurière pour une première fois, j'ai préféré commencer par le plus classique le "Mumler" qui est un cheeseburger et m'octroyer juste une petite nouveauté : les fameuses frites au Cheddar :)

Alors je ne peux pas dire que leur burger ne soit pas bon mais je l'ai trouvé simple et sans extase particulière si on le compare à Big Fernand ( notre numéro 1 de notre classement actuel). J'ai trouvé la viande très bonne avec une cuisson parfaite en revanche le pain était sans goût particulier quel dommage. Toutefois, un énorme coup de cœur pour leurs délicieuses frites moelleuses et le cheddar fondu. 
Fort intérêt pour le cadre agréable, l'accueil plus que chaleureuse et le coût des menus plus qu'acceptable pour le quartier. Peut être une alternative si vous n'avez pas envie de faire la queue chez Big Fernand !!
kiss
--
12 rue Monge 
75005 PARIS

dimanche 9 avril 2017

Cinquante nuances plus sombres

Bonjour, j'espère que vous passez un agréable dimanche.
Aujourd'hui je vous propose un petit billet cinéma avec le dernier film que j'ai été voir : "5o nuances plus sombres".
Crédit : allociné
Cela faisait longtemps !!! Non pas de ne pas avoir eu le temps d'aller au cinéma - au contraire - mais j'ai tellement eu de choses à faire ces derniers mois que je me suis  montrée moins régulière par ici !!
Alors que dire sur ce film qui m'a au final apparu bien vide?! Pourtant je n'aurai pas dû être bien surprise puisque le premier n'était pas super....Mais là pour le coup j'ai été bien déçue car il est encore pire que le premier!
Si je continue à voir cette trilogie c'est parce que j'ai bien aimé les livres. Alors bien évidemment je sais qu'un film qui s'inspire d'un livre ne le suit pas en totalité mais là, ça frôle l'aberration ! Par exemple, je n'ai pas du tout compris pourquoi ils ont supprimé le psychiatre de Christian Grey??? Pourtant, dans le livre il s'agit d'un personnage important dans la compréhension de Christian: pourquoi il aime ça? quel est son combat? Comment il considère Anastasia....Bref une clé essentielle pour comprendre la profondeur de ses blessures et connaître les tourments de son âme et ainsi expliquer pourquoi cette suite s'intitule "plus sombre". A la rigueur si cela avait été remplacé par de dialogues plus riches pourquoi pas mais c'est loin d'être le cas!

Du coup, je peux comprendre pourquoi ceux qui n'ont pas lu les livres ne comprennent rien à la relation S-M des personnages....
Le film s'appuie essentiellement sur le phénomène commercial du livre et en fait le strict minimum. A l'exception d'avoir recruté deux beaux acteurs et calé une bande son pop R'n'B tendance cela s'arrête là. Pourtant  je suis certaine qu'on aurait pu en faire quelque chose de bien avec un semblant de thriller dans ce second opus. En plus ils ont recruté Kim Basinger, pourquoi ne pas en profiter? Ils ont fortement diminué ses apparitions par rapport au livre, ce qui réduit la tension entre les personnages. 
Et puis les scènes érotiques??? Non mais au secours!! On devine pendant tout le film que les acteurs se sentent coincés dans cette ré-adpatation SM de Twilight entre un film érotique et les obligations légales de ne pas  choquer les spectateurs que l'on veut le plus nombreux possible..... Résultat des courses les scènes dites "chaudes" m'ont disons laissé bien "froide": pas de corps enfiévrés, et encore moi les débuts d'une jeune femme sexuellement en éveil en attente de se faire fouetter !!! De mémoire je crois que dans ce second film elle se fait attacher une fois bizarre pour un couple SM et très largement éloigné du livre !! Bref pour faire court j'ai déjà vu des pubs pour le gel douche plus chaude!! 

Enfin, la caméra s'attarde plus sur le corps d'Anastasia que sur celui de Christian à croire que le réalisateur pense que ce sont les hommes les premiers fans de cette trilogie. Non mais ils ont fait une étude de marché avant de faire le film? Comment peut on passer à côté d'un écueil aussi grand? A croire que les producteurs hollywoodiens ne savent pas encore aujourd'hui comment appréhender le public féminin!! 
Seul intérêt de ce film les vêtements d'Anastasia !

Kiss

vendredi 7 avril 2017

Dîner au 23 Clauzel

Bonjour,

Petit article gastronomique à vous proposer aujourd'hui. Il y a quelques temps de cela j'ai eu l'occasion de me rendre au restaurant le « 23 Clauzel » pour fêter l'anniversaire de mon amie F. Il s'agit d'un restaurant parisien du IXème arrondissement où officie Julie Rivière. Le chef cuisinier est ici une femme ce qui reste malgré tout assez rare d'où l'importance de le souligner :)


Le cadre
Dés l'entrée c'est une vrai surprise car l'on se retrouve dans une ambiance à la fois chic et baroque. Nous avons eu la chance d'être placée dans la petite salle voûtée du sous-sol. Très atypique avec ses murs en pierre apparente, j'ai vraiment apprécié le cadre qui ne transparaît pas depuis l'extérieur. Comme il y avait déjà des gens d’attablés je n'ai pas pu prendre la salle en photo, aussi, je place celle que j'ai récupéré sur le site de la fourchette pour vous donner une petite idée du lieu.

Crédit photo: lafourchette.com
La collection de vaiselle est également à saluer. Les plats étaient présentés dans de jolies assiettes très "design". En revanche, fausse note sur le linge : la nappe de notre table était tachée. Comme je l'ai remarqué dés le début du repas (elle était juste sous ma serviette !!) cela m'a un peu choqué surtout lorsque l'on connaît le prix de la carte! Je pars du principe que lorsque l'on se dit restaurant gastronomique ce type d'erreur (de débutant) n'est pas permis. 

La carte
Très contente de mes choix concernant mon entrée et mon dessert, en revanche, j'ai été moins emballée par mon plat. Pour l'entrée, j'ai choisi les « Gambas poêlées au curry Madras sur une mousseline d’avocats, Chutney d’ananas ». L'association de ses saveurs était paradisiaque. La mousseline d'avocat était toute en légèreté et se mariait très bien avec la saveur plus relevée du curry et des gambas. Mon seul regret était qu'il y en ait aussi peu dans l'assiette ! 

En plat, les "Blancs de seiches poêlés aux épices Espagnoles et Safran, sur des petits légumes à la Provençale, fines lamelles de poivrons grillés, chorizo, huile d'olive au basilic sa tuile à l'encre de seiche, chapelure au chorizo". Malheureusement sur cette assiette je n'ai pas été emballée. La tuile était sans goût, le chorizo trop doux et presque annihilé par le goût des poivrons. Sur le reste rien à dire si ce n'est que les petits légumes et les blancs de seiches sont bons mais il s'agit d'un mariage de saveurs déjà vu. Je me permets de dire ça car il s'agit d'une assiette à 30 euros donc je m'attendais à quelque chose de plus élaborée. Un peu déçue donc.

Le dessert quant à lui était délicieux !!! J'ai pris "La Pavlova, crème à la vanille, Chantilly au Yuzu, variation d'agrumes".  La présentation du dessert comme son goût étaient super, aérien et gourmand à la fois. Ce fut vraiment mon coup de cœur de ce dîner.

Accueil
Malheureusement, je n'ai pas été emballée par l'accueil. Deux points à souligner:
-Ce que j'apprécie lorsque je vais dîner dans ce type de restaurant gastronomique c'est la venue du cuisinier en fin  de repas qui vient nous saluer et échanger avec ses clients. Ici point de passage...
-Quelques difficultés avec nos serveurs que je n'ai pas trouvé très professionnels : imprécisions dans le détail des plats, erreur dans la remise des plats aux convives ( pourtant nous n'étions que 3 ) et une fin de repas un peu perturbée.  Pour rappel, nous étions là pour fêter l'anniversaire de l'une d'entre nous. Bien que nous ayons répété plusieurs fois qui était qui et qui mangeait quoi, ils n'ont pas su mettre la bougie sur le bon gâteau et ne l'ont pas présenté à la bonne personne. Et le ponpon est qu'ils ont demandé à mon amie qui fêtait son anniversaire de souffler sa bougie sur un gâteau qui n'était pas pour elle. Non mais vraiment ??
Donc en définitive heureusement que nous avions bénéficié d'une réduction via la fourchette sinon cela aurait été vraiment trop cher pour ce que c'était. 
Finalement, ce n'est pas un restaurant qui me laissera un souvenir incommensurable! 
A ne faire que si vous êtes dans le coin et si vous avez une réduction.
Je vous souhaite une belle journée.
kiss
---
LE 23 CLAUZEL
23 rue Clauzel
75 009 PARIS



samedi 1 avril 2017

Avoir peur au théâtre avec La Dame Blanche !

Bonjour tout le monde comment allez vous ? J'espère que vous passez un agréable we. Le temps est ici un peu couvert mais il ne pleut pas c'est déjà ça de gagné :)
Aujourd'hui un petit article "théâtre" pour vous parler de la dernière pièce parisienne que j'ai vu : « La Dame Blanche ».

Pour tout vous avouer, j'ai découvert cette pièce tout à fait par hasard au détour d'une promenade à Paris... J'ai été tout de suite « bluffée » par l'affiche et sa promesse de frissons garantis en assistant à ce spectacle. De retour chez moi j'ai vite constaté que je vivais dans une grotte puisque cela faisait belle lurette que cette pièce était présentée (depuis presque 2 ans au Théâtre Royal et maintenant au Théâtre de La Renaissance). Donc après avoir pleuré sur mon sort de fille « has been » je me suis décidée à aller acheter des billets pour organiser une sortie frisson au plus vite !

Voici le petit résumé de l'histoire (source Théâtre de La Renaissance) : 
« Cette nuit là, Malo Tiersen n’aurait jamais dû prendre sa voiture.
Il n’aurait jamais dû aller dans cette maison au milieu des bois.
Il n’aurait jamais dû avoir cet accident. 
Et vous, vous n’auriez jamais dû pousser la porte du Théâtre. Au théâtre, vous n’aviez jamais eu peur… Jusqu’à ce soir. » (Durée 1h30).
Le jour J j'étais excitée comme une petite puce! Si vous me suivez un peu sur ce blog vous savez que j'aime beaucoup les films d'horreurs et que ma fête préférée est Halloween donc pour tout dire je ne tenais plus en place !!
Ma copine et moi-même avons vraiment passé un très bon moment. Il s'agit d'une pièce en mode thriller où l'on suit l'aventure d'une personne -  le gendarme Malo qui va bientôt devenir papa - et dont le quotidien bascule peu à peu dans la folie et le paranormal. Sans vous en dire trop et ne pas gâcher le suspens, il tue par accident sa maîtresse et par lâcheté il cache son corps dans la forêt...
source: palais royal

source: palais royal
La pièce d'horreur est vraiment réussie grâce au décor tout à d'abord. Les effets spéciaux et les trucages sont bluffants et c'est vrai que l'on ne s'y attend pas dans une salle de théâtre traditionnelle.
Les acteurs sont aussi géniaux. Ils nous font peur mais ils nous font rire aussi. Les petites blagues sont les bienvenues pour faire une pause dans cette pièce où la tensions est palpable. Le jeu des acteurs est appréciable, ils n'hésitent pas à aller au delà de la scène traditionnelle pour nous faire entrer/participer à l'aventure ce qui en fait une pièce interactive qui nous fait plonger dans leur univers. Voici la nouvelle équipe qui joue au Théâtre de La Renaissance:
Source théâtre de la renaissance

Afin de vous mettre en condition, je vous conseille de venir un peu en avance car la mise en situation est immédiate dés l'entrée. On a l'impression de rentrer dans une salle de théâtre hantée. Les "comédiens zombies" jouent avec nous. En plus avec ma copine nous étions au premier rang nous étions des victimes de choix pour ces zombies. Le spectacle n'avait pas encore commencé que nous avions déjà commencé à hurler!
L'ambiance est vraiment pesante : jeu de lumière, brouillard, musique anxiogène, claquement de dent des zombies au creux de nos oreilles...Ceci dit l'ambiance reste malgré tout bon enfant car lorsque des spectateurs se mettent à crier de peur le reste de la salle rit en se disant "ah lui aussi c'est fait avoir je ne suis pas le seul ouffff !!!!!



Je conseille fortement !!
Kiss
---
La dame blanche
20 blv Saint Martin
Paris Xème arr.


lundi 27 mars 2017

Premier brunch de l'année chez Claus

Bonsoir, aujourd'hui je vous propose un article gourmand sur un brunch parisien que je viens de tester avec ma copine de brunch A : CLAUS.


Je vous conseille vivement de réserver car l'adresse est très courue sur Paris. J'ai appelé la semaine dernière pour avoir une table ce dimanche. Il ne restait qu'une table pour 12H45 et ils m'ont précisé qu'ils étaient complets pour les dimanches suivants du mois....



Et c'est vrai,  en arrivant le jour J il y avait une longue queue de personnes devant le restaurant espérant qu'une annulation de dernière minute leur permettrait d'avoir une table. 

Nous n'avons pas boudé notre plaisir :)

L'Accueil:

Rien à redire. Accueil par une équipe de 3 personnes jeunes, dynamiques et professionnelles. J'ai lu sur le net que le temps alloué au brunch était très court et qu'ils mettaient les clients dehors à peine le brunch terminé. Pour ma part, je n'ai pas ressenti cette urgence. Effectivement quand j'ai réservé ma table il m'a bien été précisé qu'en raison de la taille du restaurant (petit) et de la forte affluence de personnes (fort succès) la réservation était faite pour 12H45/14H45. Pour ma part 2H pour bruncher c'est amplement suffisant, surtout que nous avions une séance au Théâtre dans l'après midi. Le plus important pour moi est d'une part, que l'on me prévienne et d'autre part, qu'on ne me mette par à la porte sans ménagement. Aucun problème pour nous ce jour. Vers 14H30 le serveur est venu très gentiment nous rappeler que d'ici 15 min il faudrait libérer les tables pour le service suivant. Nous lui avons demandé une nouvelle carafe d'eau pour terminer et il nous l'a rapporté sans problème avec une jolie rondelle de citron! Je n'appelle donc pas cela "mettre les gens dehors sans ménagement'!!

Le Cadre
Très cosy. J'adore! Il y a une petite épicerie au rez de chaussée qui propose un large chois de produits pour le petit déjeuner et des parts de gâteaux à emporter. Une salle est à l'étage avec une déco simple mais joliment agencée avec des coussins de couleurs. Etant arrivée en première j'ai eu la chance de choisir ma table. J'ai pris celle près de la fenêtre. Cela donnait vraiment l'impression d'être dans un petit appartement.


La Carte:

Claus propose 4 brunchs et précision importante, le dimanche il n'est pas possible de choisir des plats à la carte. Les formules vont de 28e à 31,50.
Ma copine A. a choisi le "CLAUS" composé d'une boisson chaude (café, thé ou chocolat), d'un jus de fruit frais au choix (jus détox, jus vitaminée ou jus d'orange), d'une corbeille de pains et de viennoiseries accompagnée de beurre et de confiture bio, d’œufs brouillés avec du bacon, de Muesli maison.



Quant à moi mon choix c'est porté sur le "RIVE GAUCHE" composé également d'une boisson chaude. J'ai choisi un thé blanc à la rose de chez Mariage frère que j'apprécie tout particulièrement. D'un jus de fruit frais, j'ai pris le vitaminé au gingembre. D'une corbeille de pains et de viennoiseries avec beurre/confitures à laquelle s'ajoute une brioche à la cannelle et aux noix. Coup de cœur pour la délicieuse brioche, j'aimerai beaucoup en avoir la recette. D'ailleurs elle était tellement bonne que je l'ai mangé en oubliant de prendre une photo!
Ensuite une roesti avec saumon fumé, crème fraîche à l'aneth et oeuf poché bio. Assiette vraiment gourmande avec une belle présentation. J'ai été bluffée par cette assiette car elle fait partie des plus belle présentation que j'ai dégusté pour un brunch dominical.



Enfin - et pas des moindres -  un délicieux riz au lait maison au caramel au beurre salé.


Un bon et délicieux moment. Il s'agit d'un restaurant que je vous conseille:)
J'espère que ce brunch en photo vous a plut.

Kiss

---
CLAUS
14 rue Jean Jacques Rousseau
75001
Réservation obligatoire







samedi 3 septembre 2016

Recette estivale : Tarte aux pêches

Bonjour, comment allez vous?

Je profite de ce samedi ensoleillé pour faire un peu de blogging et vous proposer une petite recette de saison que j'ai testé dimanche dernier: la Tarte aux pêches. Elle est très facile à réaliser et surtout délicieuse ;)



Voici la recette:

Ingrédients

-1 pâte feuilletée
-6 pêches
-2 œufs
-100g de beurre
-125g de sucre (j'en ai mis seulement 80)
-125g de poudre d'amandes
-sucre glace

Préparation

-Déroulez la pâte dans un moule à tarte. Piquez le fond avec une fourchette et réservez au frais.

-Coupez le beurre en morceaux et laissez le ramollir à température ambiante. Mettez le dans un saladier avec la poudre d'amandes, les œufs et le sucre. Remuez jusqu'à obtention d'un mélange lisse et homogène. Étalez la crème d'amande dans le fond de tarte et remettez au frais.



-Préchauffez le four à 180°.

-Pelez les pêches et coupez les en quartiers et disposez les en rosace sur la crème d'amandes. Saupoudrez de sucre glace et mettre au four durant 50 min.





-Sortez la tarte du four et laissez refroidir. Servez froid avec une boule de glace vanille.

Je vous souhaite un bon appétit :)

Kiss.







vendredi 12 février 2016

L'ancien musée du parfum : la Maison Fragonard (1)

Bonjour, j'espère que vous avez passé une bonne semaine. Aujourd'hui, je vous propose de me suivre à la Maison Fragonard  pour y découvrir la belle histoire du Parfum.


Je vous conseille de visiter les 2 musées Fragonard l'ancien et le nouveau situés dans le quartier de l'Opéra Garnier. L'ancien se situe dans un bel hôtel particulier de style Napoléon III et je vais commencer par vous présenter celui-ci. 


L'hôtel a été très bien conservé (il date de 1860),  il reste à l'intérieur de très belles pièces d'époque ainsi qu'une ancien alambic pour la distillation des vapeurs de parfum.

Paire de pots pourris en porcelaine époque Louis XVI
détail

Alambic

La visite est également ludique. Dans la pièce ci-dessous il y a une petite activité permettant de découvrir certaines odeurs - en sommes savoir si l'on a " du nez" - en sentant simplement des petits pots de crèmes pour ensuite les placer sous les images adéquates fraise, réglisse, passion, cannelle...



Il y a également en présentation la jolie collection de flacons de parfum que la famille "Fragonard" collectionne depuis des années, ainsi que des petits objets constituant le nécessaire de toilette de l'époque. Désolée pour la piètre qualité des photos mais les flacons sont placés dans des vitrines ce qui ne facilite pas la prise de photo.



Boîtes à poudre

Boîtes à poudre en carton et nécessaires de toilette (1920)



Il y a également d'autres objets qui sont présentés et qui sont soit des outils pour fabriquer des produits d'hygiène, tel que le savon, ou encore du maquillage comme les moules à rouge à lèvres.


Moules à savon en cuivre




Et voici mon coup de cœur de la visite pour  les magnifiques étiquettes anciennes.


Vous remarquerez que déjà à l'époque pour vanter la qualité d'un produit la marque faisait appel aux célébrités du moment comme le montre cette étiquette avec la grande Sarah Bernhardt, actrice française du XXè siècle

Je trouve que ces étiquettes mettaient vraiment en valeur les savons, parfums ou autres poudre de riz. Elles sont brillantes et bien dessinées ce qui me fait regretter de ne pas avoir encore aujourd'hui de telles vignettes sur mes produits de beauté ;( En plus elles sont parfaitement conservées ce qui donne de jolies photos.





Clou de la visite: le joli orgue à parfum. Il s'agit d'un meuble à trois côtés qui regroupent de nombreux flacons de senteurs ainsi qu'une balance de précision. C'est le bureau de travail du "nez". Il y crée des notes de parfum en associant ces différents produits jusqu'à composer le parfum final.


J'espère que cette première visite vous a plu. Si vous souhaitez y faire un tour sachez que bien qu'il s'agisse d'un musée privé la visite est gratuite. Je reviens très vite vous présenter la seconde partie de mon article sur le Nouveau Musée du parfum.

Bon week end
Kiss

---
Le Musée du Parfum, Maison Fragonard (site)
9 rue Scribe
75009 Paris